femme enceinte

La grossesse est une période importante dans la vie d’une femme, de nombreux changements se mettent en place afin de préparer le corps à l’accouchement. Ces changements se font au niveau hormonal, mécanique et émotionnel, l’ostéopathie apporte aux futures mamans la possibilité de les soulager et les aider tout au long de ce bel événement.

 

Deux grands types de contraintes vont devenir désagréables pour la future maman :

  • La posture : la femme enceinte va s’adapter durant la grossesse à son changement de posture face à son centre de gravité qui évolue semaine après semaine, elle est amenée vers l’avant et doit compenser pour ne pas perdre son équilibre. Cela va impacter toute la colonne, les jambes mais surtout le bassin qui se prépare pour l’arrivée du bébé.

  • Le ventre : le bébé grossit et petit à petit il va venir comprimer les organes (vessie : envie d’uriner plus fréquente) et obliger les ligaments et les colons à s’étirer (transit plus ralentit ou des fois un peu accéléré).

 

Ceci va entrainer des plaintes et des douleurs que l’ostéopathe pourra soulager.

 

Il est alors intéressant de venir consulter pour :

  • Des douleurs mécaniques (bassin, hanche, pubis, sacrum, colonne ...)

  • Des troubles digestifs (constipation, ballonnements, diarrhée, reflux œsophagiens, régurgitations, fuites urinaires)

  • Troubles de la circulation (jambes lourdes, œdèmes des membres inférieurs)

  • Migraines, céphalées

  • Rétention d’eau

  • Essoufflement

  • Sciatique

  • Lombalgie, cervicalgie

 

 

La consultation ostéopathique permet à la femme enceinte de se détendre, de soulager ses tensions, si la mère se sent mieux, le bébé sera plus à l’aise et ressentira moins de stress.

Il est conseillé de consulter un ostéopathe à partir du 3ème mois de grossesse.

Des études montrent  qu’un suivi ostéopathique au cours de la grossesse peut aider au bon déroulement de la grossesse et facilite l’accouchement.
Il est également recommandé de consulter au 8ème mois pour préparer le bassin à accueillir le bébé et faire disparaitre les tensions qui pourraient gêner à l’accouchement.